La tricopigmentation : une solution aux problèmes d’alopécies

Apparue dans l’année 1998 en Italie, la tricopigmentation est une pratique qui vise à camoufler certains problèmes du cuir chevelu. Elle a notamment été conçue en vue de créer une illusion optique de présence de cheveux sur une zone où il n’y en a plus. Très appréciée, cette alternative s’étend de plus en plus dans les centres de soins spécialisés. Pour garantir un rendu parfait, la tricopigmentation évolue autant au niveau du technique que du matériel. Parcourez cet article pour en savoir davantage.

Quelles sont les solutions proposées par la tricopigmentation ?

Avant toute chose, il faut savoir que l’alopécie est une maladie auto-immune qui engendre la perte de poils sur une partie définie du corps ou de cheveux. Elle peut apparaître dès la naissance, mais également au fur et à mesure que l’homme grandit, jusqu’à ses 40 ans. L’alopécie est source d’une gêne indéniable aux yeux de notre entourage, en particulier s’il s’agit d’un changement brusque d’apparence. Pour dire qu’une perte de poil aussi bien sur les sourcils que sur la tête perturbe clairement un interlocuteur. Face à ses complexes, la tricopigmentation des alopécies entre en jeu. Il s’agit d’une technique de dermopigmentation parfaitement en mesure de signer l’arrêt de tous vos embarras.

La tricopigmentation : un traitement esthétique par excellence

La tricopigmentation est une pratique réalisée dans le but de mettre fin aux problèmes de l’alopécie et de la calvitie. Cette technique de dermopigmentation présente soit un effet rasé soit un effet densifié de la chevelure. Le praticien appelé tricopigmentiste agit généralement point par point au moyen d’un matériel de qualité et adapté. Chaque cheveu est de ce fait ombré et redessiné. Une reproduction de poils plus ou moins fins est également possible grâce à la tricopigmentation. Pour un résultat satisfaisant, il faut néanmoins adopter les meilleurs centres de dermopigmentation.

En outre, la dissimulation de la calvitie fait appel à quelques retouches régulières pour un rendu hyper réaliste tout en sachant que l’indisponibilité du client n’a pas d’énormes impacts sur l’opération. Le traitement de l’alopécie universelle, quant à lui, n’affiche aucun suivi rigoureux pour respecter l’apparence naturelle. En plus de masquer l’alopécie ou la calvitie, la tricopigmentation est par ailleurs recommandée si vous avez  une cicatrice à cacher au niveau de votre chevelure.

Un technique capillaire trompe-l’œil ?

Au jour d’aujourd’hui, il n’existe pas encore de solution pour retrouver une pilosité suffisante. Cependant, grâce à une stratégie innovante des esthéticiens professionnels, vous pouvez recourir à la tricopigmentation. Comme dit plus haut, c’est une solution qui consiste à redessiner les poils sur une zone dépourvue de cheveux ou chauve. La tricopigmentation est pour ainsi dire une véritable solution capillaire en trompe-l’œil. Elle est applicable sur tout type de cheveux et de peau, et ce, quel que soit l’âge du patient. D’autant que la tricopigmentation est saine et ne présente aucun danger pour la santé. Et pour cause, les pigments injectés sous la peau sont biorésorbables et ne contiennent pas de métaux lourds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *