Aperçu sur les dernières avancées dans le traitement du cancer du sein

Le cancer du sein reste à ce jour l’une des maladies les plus meurtrières chez les femmes. Bien que le taux de survie dépasse 60 % sur 5 ans, près de 12 000 personnes meurent chaque année à cause de cette affection dégénérative. Aujourd’hui, de nouvelles méthodes de traitement ont été développées. Toutefois, il convient de bien se renseigner préalablement avant d’opter pour cette solution.

L’essentiel à savoir sur le cancer du sein

Malgré quelques découvertes encourageantes, cette maladie reste une énigme pour les scientifiques. Les chercheurs ne parviennent pas à expliquer l’apparition des tumeurs. Toutefois, on connait désormais les facteurs de risque. On peut par exemple citer l’exposition à des radiations ou à des substances potentiellement toxiques. Ainsi, les fumeuses sont particulièrement exposées à cette maladie. Des recherches mettent aussi en cause certains gènes. Des souffrantes auraient donc des prédispositions génétiques à cette dégénérescence tissulaire.

Cependant, les traitements actuels aboutissent à une rémission dans 7 cas sur 10. Ces résultats sont rendus possibles grâce à l’amélioration de la prise en charge de cette affection. Dès que le médecin détecte une grosseur suspecte au niveau du sein, la patiente subira de nombreux examens pour confirmer la présence d’une tumeur. Cette procédure favorise un dépistage précoce. Ce qui augmente considérablement les chances de survie du malade.

À l’heure actuelle, les médecins recourent systématiquement à la mastectomie pour traiter cette forme de cancer. Après cette chirurgie, les spécialistes recommandent une chimiothérapie associée à une radiothérapie. Ces traitements visent à éliminer les cellules cancéreuses restantes. Toutefois, ces cures sont particulièrement éprouvantes pour le corps étant donné leurs effets secondaires.

L’approche Beljanski : une solution pour freiner la propagation de la maladie

De nombreux scientifiques ont mené des recherches sur le cancer. Le professeur Mirko Beljanski figure parmi les pionniers dans ce domaine. Ce chercheur a notamment découvert un moyen permettant de bloquer la réplication des cellules cancéreuses. Il préconise l’administration d’extraits de Pao pereira et Rauwolfia. Ces plantes possèdent des vertus anticancéreuses et peuvent également diminuer les effets secondaires de la chimiothérapie. Ainsi, ces préparations brevetées agissent en parfaite synergie avec les agents chimiothérapiques.

Pour adopter cette approche, les patientes doivent préalablement consulter leurs médecins. Bien qu’il s’agisse d’un traitement naturel contre le cancer du sein, les malades ont intérêt à se renseigner sur d’éventuelles contre-indications. Ceci dit, il existe actuellement une grande diversité d’extraits de Beljanski. On citera notamment les ARN-fragments. Ces derniers auraient la capacité de renforcer les défenses immunitaires. Une fois absorbés par l’organisme, ces produits stimulent la production de globules blancs et de plaquettes sanguines. Cette solution permettrait de se prémunir contre les déficiences immunitaires causées par un cancer. Aujourd’hui, certains praticiens se sont spécialisés à cette approche. Pour les contacter, il suffit de faire quelques recherches sur internet.

 

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *