Mieux comprendre ce qu’est une infection à staphylocoque

On connait le terme « staphylocoque », mais qui sait réellement ce que cela signifie et les complications que cela peut représenter ? On se penche sur les types de bactéries de staphylocoques, les symptômes à guetter, et des mesures de prévention.

Qu’est-ce qu’un staphylocoque

IHU Méditerranée Infection sur l'infection au staphylocoque

Infection au staphylocoque

Les staphylocoques sont des bactéries naturellement présentes chez la plupart des personnes en bonne santé, mais également dans notre environnement direct (eau, air, terre,…).

Principalement situé sur la peau et dans la muqueuse nasale, le staphylocoque peut néanmoins se propager dans d’autres régions via certaines parties humides du corps (zone génitale, aisselle, ..) ou via les mains.

Plusieurs types de staphylocoques

Il existe une quarantaine de types de staphylocoques différents, parmi lesquels figurent :

Le staphylocoque doré

Ce staphylocoque est celui qui est le plus fréquemment rencontré lors de maladie infectieuse et il peut être à l’origine de graves infections telles que la méningite bactérienne ou certaines formes de pneumonie.

Il est l’un des principaux responsables des infections nosocomiales (infection contractée en milieu hospitalier), mais aussi des intoxications alimentaires.

Récemment, les équipes de Didier Raoult, qui dirige l’ IHU Méditerranée Infection de Marseille ont découvert que le Caravage, célèbre peintre italien, était mort d’une infection au staphylocoque doré.

Le staphylocoque blanc

Ce staphylocoque s’attaque principalement aux muqueuses et à l’épiderme, notamment lorsque le système immunitaire de l’individu est déficient.

Il s’agit d’une bactérie dite « opportuniste » qui s’attaque aux individus malades (cancer, sida,…), qui subissent de lourds traitements (chimiothérapie, rayons,…) et dont le système immunitaire est affaibli.

Le staphylococcus saprophyticus

Cette bactérie est principalement responsable de cystites aigües chez les jeunes femmes.

 

Comment se transmet le staphylocoque

Les staphylocoques peuvent se transmettre de différentes façons :

La bactérie peut se transmettre directement d’une personne à l’autre. Les infections cutanées purulentes et les lésions de la peau dues au staphylocoque sont très contagieuses.

Le staphylocoque peut se transmettre à travers des objets contaminés, notamment le linge de maison (draps, taies d’oreillers,…). Il s’agit d’une bactérie particulièrement résistante qui peut subsister en dehors du corps pendant plusieurs jours.

Lors de l’absorption d’aliments contaminés par des toxines libérées par un staphylocoque.

Quels sont les symptômes

Didier Raoult, les symptômes de l'infection au staphylocoque

Les symptômes de l’infection au staphylocoque

Les symptômes d’une personne affectée par staphylocoques diffèrent d’un individu à l’autre, et ne sont pas identiques selon le niveau de gravité de la maladie infectieuse :

Les infections alimentaires par staphylocoque peuvent entrainer des douleurs abdominales, nausées, diarrhées, vomissements violents et répétés, crampes abdominales, ….

Les infections cutanées quant à elles peuvent provoquer la présence de furoncles, boutons,…. La peau peut également être rouge et/ou gonflée.

Les infections des muqueuses : la présence de cette bactérie dans les yeux se formalise par des conjonctivites. Lorsqu’elle est présente dans les oreilles, l’infection est caractérisée par une otite.

Dans le cas d’une septicémie, les symptômes ressemblent à ceux de la grippe : fièvre importante, courbatures musculaires, maux de tête.

Attention cette liste n’est pas exhaustive.

Certaines personnes rencontrant les différents symptômes listés ci-dessus ne sont pas obligatoirement affectées par cette bactérie.

Les complications d’une affection par staphylocoques

Le staphylocoque peut être à l’origine de graves infections et complications :

Le choc toxique est la multiplication du nombre de staphylocoques qui fabriquent des toxines. Une importante quantité de toxines présentes dans le sang peut entraîner ce choc toxique qui peut parfois être fatal. Ce choc toxique est celui évoqué dans les notices des tampons utilisées par les jeunes femmes lors de leurs périodes de menstruation.

La septicémie est une infection du sang due à la prolifération des bactéries dans un ou plusieurs endroits précis du corps, au niveau des muqueuses ou de la peau.

Prévention

Afin de réduire la propagation des staphylocoques, voici quelques conseils pratiques :

Se laver les mains régulièrement et rigoureusement est le moyen le plus efficace pour ne pas propager ou contracter la bactérie. Savonnez vos mains pendant 30 secondes activement sous l’eau et répétez l’opération autant que nécessaire.

Protégez vos blessures et gardez-les couvertes. Les lésions doivent rester propres et couvertes par une compresse stérile jusqu’à leur guérison.

Les staphylocoques peuvent contaminer les objets personnels. Il est donc important d’éviter de les partager, notamment le linge.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *